Voyage entre deux guerres

Voyage entre deux guerres

Je ne sais rien de Catalogne
ni les chiens sous les citronniers
ni l'odeur fade des charognes
dans les vignobles prisonniers
Je n'ai jamais traversé l'Ebre
moitié berger moitié vengeur
n'ai pas tiré le vin célèbre
des automnes sans vendangeurs
Un jeune homme qui me ressemble
lentement descend vers la mer
dans un train vers la fin décembre
quelques années avant la guerre...

Je n'ai pas croisé dans Grenade
le dernier regard de Lorca
pas vu l'ombre des camarades
sur les trottoirs de Guernica
Je n'ai pas vu les chevaux tristes
debout les soirs de tuerie
ni les vieux mineurs anarchistes
monter du fond des Asturies
Une femme qui te ressemble
lentement monte vers l'hiver
dans un train vers la fin décembre
quelques années après la guerre...

Je n'ai pas vu la mort à table
vider les verres des copains
les corps nus couchés dans le sable
entre les racines des pins
Entends-tu le tocsin qui sonne
j'ai vu l'espagne ce matin
et les chiens noirs de Barcelone
dans les pages des quotidiens
Une saison qui nous ressemble
nous attend au bout de l'hiver
Dis-moi la vivrons-nous ensemble ?
Oh ! mon amour entre deux guerres...

-------------------------------------------------------------------
Paroles : Auteur
Musiques : Compositeur
Reprise sur le disque : disques
Avec l'aimable autorisation des Editions .



Previous page: Les petites filles
Page suivante : Spectacles