Semal en fanfare



Previous page: Rue de la Gaité
Page suivante : L'été indien, l'autre milou