Saint-Gilles

Saint Gilles

Moi j'habite à Saint Gilles
A deux pas des Marolles
Un village dans la ville
Un quartier rock and roll
Entre Liège et Paris
Une réserve de Comanches
Où chaque jour au Parvis
Y a le marché du dimanche

Saint Gilles c'est Saint
Germain des Prés
Le cousin germain
De ces années dorées
Où Vian s'inventait
Avec sa tropinette
Une vie un peu trop chouette
Pour durer pour de vrai

De la gare du Midi
En haut de l'avenue Louise
C'est un coin de paradis
Si tu crains pas la mouise
De l'hôpital St Pierre
Jusqu'en haut de Ma Campagne
Y'a que des briques et des pierres
Mais ça sent la campagne

Dans ce vieux quartier popu
Qui votait socialiste
Y'a bien longtemps qu'y a plus
Un seul ouvrier sur les listes
Y'a ma soeur un Ministre
Un Club de foot sans âge
Et mille deux cent artistes
Qui sont tous au chômage

Saint Gilles c'est Saint
Germain des Prés
Le resto clandestin
Où on s'était rencontrés
Les soirées du Bulex
A deux cents dans un grenier
Quinze vélos un solex
Et une vieille camionnette volée

Au moins deux fois par mois
Y a la file du chômedu
Y en a qui râlent pas moi
Faut bien gagner son dû
Tu bosses deux heures au noir
Et tu vas poser ton cul
Peinard gratos lire Le Soir
A la Brasserie Verschueren

Au Café de l'Union
Picasso et Prévert
Mangent une soupe à l'oignon
Devant l'avant-dernier verre
Si t'apportes un litron
Je t'offrirai la der des ders
Avec une seule Blanche citron
Tu peux passer tout l'hiver

Saint Gilles c'est Saint
Germain des Prés
O donne moi la main
On verra bien après
Je t'offrirai un dessin
Si tu me payes un café
En échange de ton bouquin
Et peut-être d'un baiser

Faut pas croire on s'active
A la Porte de Hal
Y avait le squatt collectif
Libertaire et social
Où chaque jour Sémira
A pu nous téléphoner
A l'ombre du mira-
Dor d'un Centre Fermé

Mais si pour traquer Dutroux
Y a jamais un gendarme
Pour nous flanquer au trou
Ils trouvent du fric et des armes
Quarante deux flics casqués
Masqués comme la Justice
Sont venus nous désquatter
Pour reloger la Police

Saint Gilles c'est Saint
Germain des Prés
Ca sent déjà la fin
Mais ceux qui se sont barrés
Reviendront voir les bateaux
Aux terrasses d'Athènes
Pour ronger des p'tits os
A la Place Bethléem

Moi j'habite à Saint Gilles
A deux pas des Marolles
Un village dans la ville
Un quartier rock and roll
Quand je jouais trois accords
Au Café que tu sais
Et que personne savait encore
Si ça ferait un succès

Moi j'habite à Saint Gilles

-------------------------------------------------------------------
Paroles : Claude SEMAL
Musiques : Claude SEMAL
Reprise sur le disque : Les chaussettes célibataires



Previous page: Les petites filles
Page suivante : Spectacles