Mon copain Kamel

Mon copain Kamel

Il a remonté toute l'Italie entre les camions et les oliviers
Avec son vieux costume de scout même les flics et les routiers s'arrêtaient
Au fond de son sac à dos des boîtes de sardines de peinture à l'huile
Et dix kilos de biscuits préparés par sa maman

Encore l'été et c'est la France ce soir au fond d'un caboulot du port de Nice
Il dit je cherche du boulot une heure plus tard il charge une brouette de mortier
Nourri logé sur le chantier entre la mer et dépôt d'immondices
A dix dans un gourbi pourri sans compter les rats et les fourmis

L'Europe est belle pour mon copain Kamel

Dix heures par jour six jours par semaine il n'a pas décollé les deux mains du manche
La douche au soleil le dimanche avec le tuyau de la bétonneuse
Un vieux maçon pendant la pause lui a dit petit ne reste pas dans ce pays
Dès qu'il a pu il s'est payé un billet du train de nuit pour Paris

Premier matin Gare de Lyon Premier métro jusqu'à Montparnasse-Bienvenue
Pour retrouver l'ami d'enfance monté bosser cinq ans plus tôt dans les frigos
Quand son copain l'a reconnu il a pleuré son père mort sans l'avoir revu
Puis ils sont partis en riant manger des frites au Métro St Michel

Mais l'Europe est belle pour mon copain Kamel

An 17A rue d'Odessa il dort entre le lit divan, et le frigo
Le soir il apprend le dessin le jour il apprend par coeur le plan du Métro
Au bout des lignes de banlieue sans carte de travail il n'y a pas de chemin
il dit qu'il croit qu'on le regarde comme s'il marchait une bougie à la main

Trois mois sans trouver de travail à user l'automne et son coeur et ses chaussures
A manger tout seul au comptoir les six enveloppes de sa paie de la Côte d'Azur
Un matin c'est déjà l'hiver il a repris son sac il n'a rien dit
Mais il est monté plus au Nord toujours plus haut jusqu'à Bruxelles-Midi

Et l'Europe est belle pour mon copain Kamel

Porte d'Anderlecht dans un hôtel il met ses derniers sous dans une chambre à la semaine
Il a cousu dans sa chemise un billet neuf pour payer le train du retour
Sur le reste il économise un carton de lait avec un demi-pain par jour
Le soir pour éviter les rafles il peint tout seul les plages de Tunisie

Quand il boit de l'eau dans ses mains vides il dit voilà je tiens encore trois jours
Il dit voilà c'est Terminé Le lendemain il déniche une place de plongeur
Huit jours plus tard il trouve un job en or avec de vrais papiers sur un chantier
Même si le Latex sur le Giproc ce soit pas vraiment la peinture dont il rêvait

L'Europe est belle pour mon copain Kamel

Ca fait douze ans qu'il vit chez nous mais son copain vend des frigos près de Gabès
Chez ses parents en Tunisie 'y a la sono du muezzin dans la cuisine
Il s'est fait à tout même au climat même si les mots sur les affiches parfois le blessent
Il évite seulement les bistrots où les serveurs ont les avant-bras tatoués

Dans sa vieille casserole à pression il fait chanter le mouton jaune pour les amis
On lui a fait goûter l'Half-en-half et la Faro qui sent la bière et la cerise
On parle du Coran de la crise de cette chanson que j'écrirai pour lui
Puis on ne dit plus rien car on sait qu'on vit coincé entre Le Pen et Komeiny

Et l'Europe était belle pour mon copain Kamel

-------------------------------------------------------------------

Paroles : Auteur
Musiques : Compositeur
Reprise sur le disque : disques
Avec l'aimable autorisation des Editions .


Previous page: Mon bébé aux seins doux
Page suivante : Nom de Dieu !