Ma belle arabelge

Ma belle arabelge

Quand t’étais p'tite tu seras princesse
dans un conte des mille et une nuits
Ou danseuse étoile à la kermesse
sur la Grand’Roue Foire du Midi
Ta mère est belge ton père de là-bas
entre son peignoir et sa djellaba
l’thé à la menthe et les couques au beurre
C’était le goût des goûters jambon Beur

Ma belle ara
Ma belle arabo
Ma belle arabelge

T’es devenue plus belge que Brueghel
Mais comment te sentir chez toi
Ton masque d’Arabe sur la gueule
Quand les cons crient “rentre chez toi!”
Ça veut dire quoi le Maghreb pour Noria
Qui parle arabe avec l’accent liégeois
Qui rêve d’aimer à toute vapeur
de jeter des ponts entre jambon et Beur

Y a ton grand frère qui perd la boule
et relit l’Coran façon Kabul
et ton p’tit frère qu’est dans l’impasse
Entre la colle et l’école et les casses
Toi t’es toute seule pour te défendre
Entre voile et danse du ventre
ni nonne ni pute ni bonne ni soeur
Un p’tit bout femme entre jambon et Beur

Sur Terre on est pourtant cousins
tous exotiques tous désirables
même l’épicier facho du coin
écrit les prix en chiffres arabes
D’ailleurs tu l’crains moins que ton père
Qui se sent perdu sans tous ses vieux repères
‘Y pas qu’aux Belges que ça fait peur
de mélanger le jambon et le Beur

On a peut-être tort de se prendre la tête
Suffit d’laisser du temps au temps
Laisser Rachid aimer Georgette
Laisser Leila aimer Christian
Et quand leurs filles aimeront leurs fils
On sera très loin du FN et du FIS
leurs enfants mêleront la douceur
des fleurs d’oranger du sent-bon et du coeur

-------------------------------------------------------------------

Paroles : Claude Semal
Musiques : Jacques-Ivan Duchesne
Année de création : 1995
Créée par : Claude Semal
Dans le spectacle : Ma première tournée mondiale
Reprise sur le disque : En fanfare
Editions : Sowarex



Previous page: La jeune fille de la friture
Page suivante : Madame Pipi