Loué soit !

Louée soit !

Je t'ai oubliée
Comme on apprend une langue étrangère
En répétant d'autres noms
En bafouillant des mots appris par coeur
Bonsoir Madame
Y a-t-il encore moyen de louer
Une chambre à deux
Pour une seule nuit ?

Louée !
Soit la fille qui ce soir
M'a tout dit tout avoué
Dès le premier regard
D'un sourire a dénoué
Tes yeux de ma mémoire
Rien qu'en ouvrant les cils

Louée !
Soit la fille qui au bar
D'un mot m'a amadoué
Sous la sono barbare
A mi-voix m'a tatoué
Sur la joue au rasoir
Le secret de ses cils

Je t'ai oubliée
Comme on apprend à vivre en exil
En serrant fort d'autres mains
En me trompant en rebroussant chemin
Pardon Madame
Y a-t-il encore moyen de jouer
A s'éprendre d'amour
Pour une seule nuit

Louée !
Soit la fille qui ce soir
Contre un vieux baffle rouillé
Par les tangos bâtards
Offre au pêcheur enroué
Par l'alcool des comptoirs
Le lagon de ses cils

Louée !
Soit la fille qui du bar
D'un regard a torpillé
Mon cuir de faux motard
D'un baiser déshabillé
Mon coeur sur le trottoir
Rien qu'en fermant ses cils

Je t'ai oubliée
Comme on apprend une langue étrangère
En répétant d'autres noms
En bafouillant des mots appris par coeur
Bonsoir Madame
Y a-t-il encore moyen de louer
Une chambre à deux
Pour une seule nuit ?

-------------------------------------------------------------------

Paroles : Claude SEMAL
Musiques : Claude SEMAL
Sur le disque : A nos amours !



Previous page: La jeune fille de la friture
Page suivante : Madame Pipi