Les petites filles

Les petites filles

"Les petites filles" a été écrit en 1999/2000.
J'ai ainsi voulu rendre hommage à Julie et Mélissa et au combat de leurs parents. Ce qui signifiait aussi, je pense, dans leur esprit comme dans le mien, dépasser cet impossible deuil pour combattre l'exploitation sexuelle des enfants partout dans le monde.

J'avais auparavant fait partie pendant près de deux ans du Comité de soutien aux parents de Julie et Mélissa et j'ai ainsi été particulièrement sensibilisé et aux épreuves qu'ils ont traversées et aux combats qu'ils ont menés. Je suis ainsi peu à peu devenu un "observateur critique" de l'instruction qui était menée à Neufchateau et de la "guerre des médias" qu'elle avait provoquée.
Les trois textes ci-joints en témoignent (celui qui concerne "l'instrumentalisation" du témoignage de Sabine Dardenne par certains médias, que j'avais pourtant envoyé au Soir et à La libre Belgique, n'a jamais été publié que sur le site des Comités Blancs) : "Oui ou non?" ; "la triple alliance" et "A propos du témoignage de Sabine Dardenne".

"Les petites filles" et "Comme en Belgique" sont, à leur façon, des chansons de combat.
Mon premier "public" fut Carine et Gino Russo, assis dans l'herbe en été sous un arbre du côté d'Avignon : il eut été insupportable pour moi d'enregistrer ces chansons telles quelles si quoi que ce soit dans leur contenu avait pu heurter leur sensibilité ou leur conscience. J'étais plus anxieux que certains soirs de "première", mais ça va : cet après-midi là, sous un saule, je crois que j'ai réussi mon "examen de passage" ;-)).

Bien amicalement à vous,
Claude

NB 1: une "grille d'accords d'accompagnement " est disponible en cliquant ici : grille d'accords.
NB 2: plus d'infos sur le procès en cours à http://www.observatoirecitoyen.be/

Les petites filles

Les petites filles
Sur la vitre des bagnoles
La porte des magasins
Les petites filles
Sur les murs de l'école
La fenêtre des voisins
Les petites filles sur les ponts d'autoroute
Les taxis les camions voudraient qu'on les écoute
Les petites filles
Sur la vitre des bagnoles
La fenêtre des voisins

Les petites filles
Découpées au canif
Dans les photos des journaux
Les petites filles
Sous les fleurs des manifs
Aux portes des tribunaux
Les petites filles clouées sur les pancartes
Les tracts les calicots voudraient qu'on les regarde
Les petites filles
Sous les fleurs des manifs
Aux portes des tribunaux

Les petites filles
Appuyées au tourne-disque
Dans les bars à marins
Les petites filles
Sur les genoux des touristes
Une cigarette à la main
Les petites filles de Bangkok de Thaïlande
De Saïgon de Manille voudraient qu'on les entende
Les petites filles
Appuyées au tourne-disque
Une cigarette à la main

Les petites filles
Dans les champs de coton
Dans les mines de diamant
Les petites filles
Dans la cave du patron
Sous les tapis persans
Les petites filles esclaves du Bengladesh
Du Mali du Brésil voudraient qu'on se dépêche
Les petites filles
Dans la cave du patron
Sous le tapis du salon

Les petites filles
Sur la vitre des bagnoles
La porte des magasins
Les petites filles
Quand l'affiche se décolle
Quand la photo déteint
Les petites filles pour tous les mômes du monde
Tous les enfants martyrs voudraient qu'on leur réponde
Qu'on oublie pas
Ces deux moineaux qui s'envolent
A la fenêtre du jardin
Les petites filles
Qui revenaient de l'école
En se tenant par la main

-------------------------------------------------------------------
Paroles : Claude SEMAL
Musiques : Claude SEMAL
Reprise sur le disque : Les chaussettes célibataires


Previous page: Une petite valse pour toi
Page suivante : Spectacles