Les bals, les bbq et les crematoriums

Les bals, les BBQ et les crématoriums

A 20 ans on se retrouvait dans les bals
Pour boire des bières à dix balles
Se saouler de mots, faire les cons sur la piste
Après quatre Trappistes
Mais on cherchait l’amour au hasard d’un regard
Ou d’un sourire dans le noir
Quand on avait laissé partir le dernier tram
La dernière rame
On aurait vendu Rome et le Colysée
Pour la moitié d’un baiser
Pour emballer la belle et prendre on ne savait trop
Un dernier verre ou un râteau
Y a un peu de tout dans la vie d’un homme
Des bals, des BBQ et des crématoriums (bis)

A quarante ans c’est l’âge d’or des saucisses
Des merguez des spare-ribs
Des BBQ’s dans le jardin des copains
Avec deux cents bouteilles de vin
Y a des enfants qui courent et des poussettes
Des chiens qui bouffent dans les assiettes
Des robes d’été à la fin de l’automne
Et des garçons qui fanfaronnent
On cause des histoires de cul et des divorces
Et de qui va garder les gosses
Mais quand on parle de se faire baiser
C’est pour un contrat pas payé
Y a un peu de tout dans la vie d’un homme
Des bals, des BBQ et des crématoriums (bis)

A soixante ans ça devient emmerdant
On ne se voit plus qu’aux enterrements
Derrière les visages bouffis, les cheveux blancs
On reconnaît les sourires d’avant
On parle des faits d’armes du dernier qu’on enterre
Et de nos prothèses dentaires
Oublié le sport quand on parle de stade
C’est d’un cancer de la prostate
Mais tout ça n’empêchera pas les sentiments
Ni à quatre fois vingt ans de trouver un amant
Dans les bals, les BBQ et les enterrements
Il y a un peu de tout dans la vie d’un homme
Des bals, des BBQ et des crématoriums (bis)

-----------------------------------------------------------------
Paroles et musique Claude Semal


Previous page: A la mer
Page suivante : Comme en Belgique