La trentzine (chanson de femme)

La trentaine (chanson de femme)

C’est un étrange anniversaire
je n’avais pas compté les temps
voilà que le fil se resserre
voilà que j’ai déjà trente ans
Entre le péket pour l’alcool
et quatre cadets sans faux col
pour cette décade soudaine
J’ai mis mes amours en trentaine

Prisonnière des seconds rôles
il m’avait fallu tout apprendre
la liberté et la parole
il m’avait fallu vous les prendre
A toujours porter vos bagages
j’ai rêvé mes propres voyages
pour ce bateau sans capitaine
j’ai mis mes amours en trentaine

Entre le doute et la chimère
entre la fillette et la vieille
à l’âge où vous me voulez mère
c’est à peine si je m’éveille
J’ai si soif vous êtes si chaud
vos draps cachent-ils un cachot
Pour vivre le temps des fontaines
J’ai mis mes amours en trentaine

Vous me faites en amour si belle
quand nous jouons dans notre lit
mon corps souvent se le rappelle
comme un poème qu’on relit
Si je vous donne rendez-vous
dans dix ans vous y rendrez-vous?
Pour cette réponse incertaine
j’ai mis mes amours en trentaine

Et c’est ma force et ma faiblesse
j’ai peur de ce bonheur qui blesse
posant sur la première étreinte
l’ombre des histoires éteintes
Pour un été qui nous étonne
combien d’hivers combien d’automnes?
Pour ces saisons qui m’appartiennent
j’ai mis mes amours en trentaine

C’est un étrange anniversaire
l’été descend comme une fête
je n’ai que moi comme adversaire
je n’ai que vous comme défaite
Pour embrasser la nuit debout
pour vraiment vivre jusqu’au bout
Jusqu’à la fin dire je t’aime
j’ai mis mes amours en trentaine

-------------------------------------------------------------------
Paroles : Claude Semal
Musiques :
Année de création : 1980
Créée par :
Reprise sur le disque : Semal et Loos 1984


Previous page: Les petites filles
Page suivante : Spectacles