La concupiscence

La concupiscence

D'abord remarquons
Que les rangs des cocus
Gonflent en dépît
Des appels à la décence
Que le pape au balcon
D'un ton convaincu
Clame sans répit
Pour dénoncer la puissance
De la concon de la cucu de la pipi
De la concupiscence

Si Satiricon
Eros et Bacchus
Changent en harpie
La plus tendre adolescence
C'est qu'il est fécond
Le ventre où vécut
La bête assoupie
Dans le stupre et la licence

Combien de flacons
Combien de ciguës
Combien de cubi-
Tainers de Rosé de Provence
Avalés pour qu'on
Oublie que le cul
Trop souvent copie
L'enfer et sa décadence
Par concon par cucu par pipi
Par concupiscence

Combien de fourgons
De dollars d'écus
De yens de roupies
Dépensés quand on y pense
Combien de Rubicon
De Yan Tse Ku
De Mississipi
Franchis en toute inconscience
Par concon par cucu par pipi
Par concupiscence

Ce sujet abscons
Valait-il l'haïku
Qu'un soir par dépît
Pour financer ses finances
Un chanteur a com-
Posé pour qu'aucu-
Ne famille n'épi-
Logue plus sur la nuisance
De la concon de la cucu de la pipi
De la concupiscence

Depuis qu'anal Plus
Crypte nos ébats
S'aime-t-on vraiment plus
Sur les poufs IKEA ?

-------------------------------------------------------------------
Paroles : Claude SEMAL
Musiques : Jacques-Ivan DUCHESNE


Previous page: Comme en Belgique
Page suivante : Les cucurbitacées