Je suis une paire de cuisses

Je suis une paire de cuisses

Il fait si froid dans cette couveuse
Je rentre la tête dans le cou
J’ai du plastique plein les muqueuses
Mon coeur est dur comme un caillou
J’veux retrouver ma cage mon ampoule
Ma dose de farine de poisson
Quand je serai grande j’veux être une poule
Avec des plumes comme les avions

Je suis une paire de cuisses de poulet surgelé
dans son sac plastique de frigolit

Il fait si froid dans cette couveuse
Le compteur bloqué sur moins vingt
Quand je serai grande j’veux être heureuse
Avec des dents comme les lapins
J’veux retrouver mon cageot mes graines
Ma nourriture vitaminée
Je couve une grippe j’ai la migraine
J’veux mon perchoir climatisé

Il fait si froid dans cette couveuse
Fermez la porte, godferdom
Quand je serai grande j’veux être danseuse
Dans un bar dancing d’Amsterdam
Pour séduire le sexy bipède
Qui venait border deux fois par jour
Le lit parallélipipède
Où je n’ai jamais fait l’amour

Il fait si froid que j’hallucine
Cet homme me donne la chair de poule
J’entends son pas comme à l’usine
Oh! mes hormones je deviens maboule!
Je chanterai pour lui Cocodi!
Je lui pardonne tout c’est pas du bluff
Entre les grilles de son caddy
Je serai sage comme un oeuf

Je suis une paire de cuisses de poulet surgelé
dans son sac plastique de frigolit
Mais je sais que tantôt j’vais pouvoir m’envoler
De l’autre côté de la caisse dix-huit

-------------------------------------------------------------------

Paroles : Claude Semal
Musiques : Jean-Luc Manderlier
Année de création : 1986
Créée par : Claude Semal
Dans le spectacle : Odes à ma douche
Reprise sur le disque : Nu


Previous page: Je pète au lit
Page suivante : La jeune fille de la friture