Faut pas laisser tomber les fesses

Faut pas laisser tomber les fesses

Six heures moins quart déjà le train m'attend
reste encore près de moi un instant
Il est si doux ton corps je l'adoucis encore
En cent quinze secondes c'est un record

C'est une chanson d'amour pourtant
'faut pas laisser tomber les fesses
Prenons l'été prenons le temps
Pour la tendresse et les caresses

Je t'aime tant mon amour trois fois huit
Mais je ne sais plus très bien tu habites
Quand tu rentres je sors quand je rentre tu dors
Notre amour doit camper dans le corridor

J'aime tes cernes et ton regard corsé
Mais je dois un petit peu me forcer
Quand ton ventre est noué ton visage tendu
Ton corps est un jouet que tu as perdu

Je t'aime encore mon amour militant
Mais nous en avons fait tant et tant
Entre cent réunions quand s'est-on réunis ?
Vive la révolution mais pas sans amis

C'est une chanson d'amour pourtant
'faut pas laisser tomber les fesses
Car comment être amant vraiment
dans un monde qui nous déteste ?

-------------------------------------------------------------------

Paroles : Auteur
Musiques : Compositeur
Reprise sur le disque : disques
Avec l'aimable autorisation des Editions .


Previous page: La façade
Page suivante : Le frais fruit mûr