Chacun a repris ses lèvres

Chacun a repris ses lèvres

T’as vraiment cru
Que c’était au creux
De mon épaule
Qu’tu serais la plus
Jolie la mieux
Logée au monde
Mais maintenant qu’t’as pu
Ne plus m’aimer qu’un peu
Il faudra que tu saches
Décoller nos peaux
Comme deux bandes Velcro
Qu’un inconnu arrache

Chacun a repris ses lèvres
Ses lettres offertes
Ces mots d’amour innocents
Qui font mal à présent
Chacun a repris ses livres
valises défaites
Cette envie de s’embrasser
Il faudra s’en passer
Tu sais qu’on s’aime
Mais comme tu l’aimes encore plus
Ton bonheur lui-même
Ne m’appartient plus

Chacun a repris sa route
Plus triste sans doute
De quelques photos glacées
Dans le tiroir du passé
Moi j’ai retrouvé mes doutes
La poche plus lourde
D’un bout de coeur arraché
Dans un drap blanc noué

Tu ne sais plus même
Pourquoi un jour on s’est plu
Ton amour lui-même
ne me reconnaît plus

Bien sûr l’amour cicatrise
Aussi fort qu’on s’aime
Un jour nos yeux mélangés
Deviendront étrangers
Quand la vie cette vieille actrice
De son rire obscène
Aura changé nos bras nus
En deux corps inconnus

Peu à peu une autre bouche
Moins lasse plus douce
Effacera dans mon cou
Le dessin de ta joue
Mais parfois sous les retouches
La trace repousse
D’un rouge baiser moqueur
tatoué sur mon coeur

Tu sais que je t’aime
Mais je ne te l’dirai plus
Mon chagrin lui-même
Ne t’appartient plus

-------------------------------------------------------------------

Paroles : Claude Semal
Musiques : Claude Semal


Previous page: A la mer
Page suivante : Comme en Belgique