CD - Les chaussettes célibataires


Production Franc’amour (Sowarex) FC 119


1 . Comme en Belgique (Claude Semal / Claude Semal)
2. A la mer (Claude Semal / Claude Semal - Eric Bribosia) 
3. Le merle (Claude Semal / Claude Semal - Jacques-Ivan Duchesne) 
4. Les chaussettes célibataires (Claude Semal / Claude Semal) 
5. Allergique à l'alcool (Claude Semal / Claude Semal) 
6. Montignac et mon ténia (Claude Semal / Jacques-Ivan Duchesne) 
7. Saint-Gilles (Claude Semal / Claude Semal)
8. Les chiens (Claude Semal / Claude Semal) 
9. Les cucurbitacées (Claude Semal / Claude Semal) 
10. La concupiscence (Claude Semal / Claude Semal - Jacques-Ivan Duchesne) 
11. Mon amour de l'hiver (Claude Semal / Claude Semal) 
12. Les petites filles (Claude Semal / Claude Semal) 
13. Au bal musette (Claude Semal / Eric Bribosia) 
14. Sémira (Claude Semal / Claude Semal)

Sur des arrangements inspirés d’Arnould Massart (pianiste-arrangeur de Maurane) et de Michel Derudder (ex-Combo Belge), un album swing-musette aux accents de fanfare et de guitares où traînent les fantômes de quelques belges affaires (“Les petites filles”, “Sémira”) et la nostalgie des bals et des quartiers (“Saint-Gilles”, “Au bal musette”).
On y croise au passage quelques tranches de franche rigolade (“Les Cucurbitacées”, “Allergique à l’alcool”) entre deux chansons d’amour (“A la mer”, “Mon amour de l’hiver”) et une grosse colère (“Comme en Belgique”).
Un petit bestiaire loufoque (“Le Merle”, “Les Chiens”, “Mon Ténia”) peuple ce zoo intime dont nous sommes les premiers occupants... et peut-être les derniers spectateurs.

Les chansons ne sont-elles pas des “Chaussettes Célibataires” qui cherchent leur double dans le coeur du public ?

La pochette poétique et ludique d’André Stas (...un accouplement de chaussures sur une plage de la Mer du Nord ! ) est une belle porte d’entrée vers cet univers poétique où une forte trame sociale se mêle toujours aux colifichets de l’humour et de la fantaisie.

Après “Music-hall”, “A nos amours” et “En fanfare”, Claude Semal signe ainsi chez “Franc’amour” un huitième album de plaisir et de maturité.

 

Direction artistique : Arnould Massart
Arrangements :
Arnoud Massart (1, 2, 8, 11, 12, 14) et Michel De Rudder (3, 4, 5, 6, 7, 10, 13)

Prise de son Daniel Léon dans son studio.
Avec la participation de la fanfare Cramique.