Botox song

BOTOX SONG

Dis-moi ce qu’elle a d’esthétique
La chirurgie qui fait des trous
Pour fourrer les seins au plastique
Et changer les filles en mérou ?
Tu ne sais plus quand tu la touches
Si c’est son visage ou son pied
Y a plus que des os, du plastique mousse
Un sourire en papier glacé

Sous les coutures et les retouches
Elle semble à jamais condamnée
A se faire plastiquer la bouche
Michael-Jackson-iser le nez
Un seul regard de ses yeux jaunes
Ferait chavirer tous les John
Mais elle se shoote au silicone
Et j’y peux rien si elle est conne

Pour se liposucer la graisse
Galber des décolletés profonds
Comme le déficit de la Grèce
Creusé par des fonds de pension
Elle se font rembourrer les miches
Raboter l’oeil et les naseaux
La bouche comme le cul d’une pouliche
Troué par un sado maso

Je me suis couché au cinoche
A poil sur Lolo Ferrari
Comme une vache sans sa cloche
Tout nu avec mon canari
D’accord, les plus gros seins du monde
Mais question sensualité
Crois-moi, c’est carrément immonde
Des nichons en béton armé

Ne vous en faites pas les filles
Petit ou gros, frais ou mature
Chaque lolo peut faire envie
Comme on le cueille dans la nature
Depuis que le roi de la talonnette
Epousa la reine du Botox
On sait que même une marionnette
Peut trouver chaussure à son os

Et si moi-même je succombe
A tailler mes yeux de cocker
Quand j’approcherai de la tombe
Pour me voir mourir les yeux ouverts
Prêt à payer la peau des fesses
Pour retendre un peu mon costard
Je rêverai à ma jeunesse
Ridé comme une couille de lézard

Ma belle, laisse tomber les loches
C’est la loi de la gravité
Je laisserai mes mains sur ta gorge
Pour t’aider à la supporter
J’aime mille fois mieux tes bosses
Et tes petits plis là où il faut
A ces poupées de Carabosse
Charcutées comme un foie de veau

-------------------------------------------------
Paroles et musique Claude Semal



Previous page: A la mer
Page suivante : Comme en Belgique