A louer pas à vendre

A louer pas à vendre

Je suis à louer
mais pas à vendre
Je suis à prêter
pas à prendre
Tu peux me louer
me flatter l'échine
J'suis pas ton jouet
pas ta machine

Tu peux m'acheter
Treize heures à la douzaine
Tu peux cacheter
mes semaines
Tu peux me donner
dans tes bureaux-studio
l'air conditionné
l'air idiot
Tu peux m'enfermer
à clé dans la cuisine
au mitard à l'armée à l'usine
Tu peux découper
en ticket de parking
ma vie et la parquer au building

Tu peux me coller
à la plonge à la chaîne
Tu peux me voler
mes je t'aime
Me faire mariner
dans l'huile et le cambouis
me faire tapiner dans un boui-boui
Tu peux m'exhiber
à poil en grand format
déshabillé bébé avec moi
Tu peux afficher
mes amours en couleur
pour vanter la saveur des choux-fleurs

Mais tiens-le toi pour dit
tu n'es pas éternel
je sors chaque samedi
du tunnel
Si pour gagner sa vie
on la perd chaque jour
je pars sans préavis
c'est trop lourd
Car ça fait dix mille ans
que tu vis sur mon ventre
pour prendre ton élan
tu m'éventres
Car ça fait dix mille ans
que tu vis sur mon dos
quand on fera le bilan
pas de cadeau !

-------------------------------------------------------------------

Paroles :
Musiques :


Previous page: A la mer
Page suivante : Comme en Belgique